Home / Europe / 2018, année européenne du patrimoine culturel : la diversité à l’honneur

2018, année européenne du patrimoine culturel : la diversité à l’honneur

Mettre en lumière la diversité et les richesses culturelles qui font de l’Europe ce qu’elle est aujourd’hui : tels sont les objectifs de l’année européenne du patrimoine culturel.

Le patrimoine culturel joue un rôle important dans l’histoire et dans l’identité des pays européens et du continent lui-même.

Promouvoir nos trésors culturels aide également à stimuler la croissance et l’emploi.

 

L’année européenne du patrimoine culturel célèbre la diversité et le dialogue entre les cultures et souhaite mettre en lumière la contribution du secteur à l’économie et aux relations internationales de l’Union européenne.

 

Durant toute l’année, des milliers d’activités auront lieu à travers l’Europe afin d’impliquer les citoyens de façon plus directe avec le patrimoine culturel au niveau local, régional, national et européen. Retrouvez la liste des événements par pays par ici.

Une étude de la Commission européenne montre qu’approximativement 300 000 personnes travaillent dans le secteur culturel en Europe et que 7,8 millions d’emplois sont créés de façon indirecte par ce secteur.

 

Selon un sondage Eurobaromètre publié le 7 décembre, plus de 8 personnes interrogées sur 10 déclarent être personnellement attachées au patrimoine culturel et estiment qu’il est important pour leur communauté locale. 8 sur 10 pensent que le patrimoine culturel est important pour l’Union européenne. Presque 8 interrogés sur 10 s’accordent sur le fait que le patrimoine culturel européen ou que les activités y étant liées créent de l’emploi dans l’UE.

 

Le Parlement européen

Suite aux négociations avec les États membres et la Commission, le Parlement européen a obtenu un budget de 8 millions d’euros provenant de fonds existants afin de soutenir les activités qui seront organisées cette année.

 

« Nous souhaitons raviver la conscience publique à l’égard du patrimoine culturel, lui accorder la dignité qu’il mérite et renforcer notre identité tout en redécouvrant ce qui fait de nous des Européens », explique Mircea Diaconu, député démocrate libéral roumain et auteur du rapport d’initiative du Parlement.

« Les études du secteur culturel ont montré que l’investissement d’un euro permet de rapporter plus de 20 euros », souligne le rapporteur. Environ 300 000 personnes travaillent actuellement dans ce secteur en Europe.

Check Also

Charles Michel désigné président du Conseil européen

Le Premier ministre belge a été élu mardi soir par ses homologues européens pour présider …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 27 =