Home / Afrique / À Lomé, l’UE décline sa nouvelle vision des relations économiques en Afrique

À Lomé, l’UE décline sa nouvelle vision des relations économiques en Afrique

Talonnée par de nombreux compétiteurs étrangers, à commencer par les Chinois, les Européens, encore le premier investisseur et partenaire commercial en Afrique, commencent à mettre en place de nouveaux outils de financement, exposés durant le premier Forum économique Togo-UE. La priorité étant désormais donnée au secteur privé.

« Un changement de paradigme est essentiel au niveau de la politique de développement de l’Union européenne en Afrique, et celui-ci doit inclure le secteur privé ». À Lomé, jeudi, Jyrki Katainen, le vice-président finlandais de la Commission européenne, a saisi l’opportunité du premier Forum économique Togo-Union européenne pour marteler la nécessité de faire évoluer le partenariat entre l’Europe et le continent africain.

Devant une assemblée de 600 personnes environ – comptant chefs d’entreprises, officiels européens et africains – réunies à l’Hôtel 2 février de Lomé, en plein cœur du quartier administratif, le commissaire pour l’emploi, la croissance, l’investissement et la compétitivité a rappelé les principes de l’« Alliance UE-Afrique », lancée par le président de la Commission Jean-Claude Juncker en septembre dernier.

« L’Alliance veut soutenir le secteur privé, dans des domaines clé, en vue de développer l’emploi et créer 10 millions de postes d’ici les cinq prochaines années », a-t-il insisté. Pour atteindre ces objectifs, « nous devons investir massivement, dans les transports, les infrastructures énergétiques, l’eau et l’hygiène, la santé et l’éducation ». Selon le Forum économique mondial, les besoins seraient estimés à 2,5 millions de milliards de dollars annuels « de sorte que mobiliser les sources traditionnelles de financement ne suffira pas », a insisté Jyrki Katainen

Par Marjorie Cessac

Jeune Afrique

Check Also

Guinée : Un mort, des blessés graves et des arrestations dans un affrontement à n’zerekore

La marche supposée pacifique du front national pour la défense de la constitution (FNDC) en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =