Home / Afrique / Agression rebelles contre la Guinée en 2000: le ministre de la justice Mohamed Lamine Fofana accusé d’avoir joué un rôle clé

Agression rebelles contre la Guinée en 2000: le ministre de la justice Mohamed Lamine Fofana accusé d’avoir joué un rôle clé

Après trois mois d’absence dans le pays, le président du Bloc Libéral  (BL) déjà au bercail , a, fait des révélations sur l’actuel locataire du palais de justice de Conakry,  Mohammed Lamine Fofana pendant des attaques rebelles perpétré contre la République de Guinée en 2000.

Selon lui, la rébellion a commencé au Libéria, malgré les différentes armées africaines qui se sont rendues sur place, cette rébellion a durée 14 ans et a détruit la République du Libéria. Après le Libéria, cette guerre est allée en Sierra Léone » on a vu les mains des bébés de nos cousins, nos confrères africains sciées en Sierra Léone ».

Regrettant toujours de cette période ihunmain , le premier responsable du BL a dit:<< la guerre a aussi touchée  lz Guinée au long de nos frontières. Aujourd’hui lorsqu’on me dit qu’un certain Fofana, ministre de la justice, on l’a entendu et chacun de vous se rappelle de ce moment-là. Le jour où on bombardait, le jour où les rebelles tuaient les populations à Guékédou, il était sur RFI et BBC nous disant que son mouvement est en train de mettre Guéckédou à sac>>.

Très remonté contre le ministre actuel , Dr. Faya Millimono accuse<< C’est un monsieur qui devait être poursuivi. C’est un monsieur qui devait aujourd’hui être entendu par les magistrats sur le rôle qu’il a joué dans l’agression rebelle  contre le territoire guinéen en 2000 ».

Zeze Enema Guilavogui

Check Also

Le Lesotho retire sa reconnaissance de la RASD

Le Lesotho a fait part le 4 octobre de son intention de soutenir “activement le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 2 =