Home / Société / Donald Trump avait approuvé des attaques contre l’Iran

Donald Trump avait approuvé des attaques contre l’Iran

Le président américain aurait donné le feu vert jeudi à des attaques aériennes de l’armée US contre l’Iran, en représailles après l’abattage d’un drone américain, mais aurait fait marche arrière au dernier moment, écrit le New York Times.

Selon une source de l’administration américaine, l’opération devait viser différentes cibles, comme des batteries de missiles, juste avant le lever du soleil de manière à minimiser le risque de victimes.

L’opération avait déjà commencé, avec des avions ayant décollé et des navires étant positionnés, quand le message a été donné d’arrêter l’action, selon le New York Times. Les raisons de ce revirement ne sont cependant pas connues, ou s’il est possible que l’opération soit menée à un autre moment.

La Maison Blanche et le Pentagone ont refusé de commenter l’information divulguée par le New York Times.

Jeudi, Washington et Téhéran se sont livré une guerre de communication sur la localisation exacte, au moment de la frappe, du drone de l’US Navy abattu par les forces iraniennes. La diplomatie iranienne reproche à Washington d’avoir violé l’espace aérien iranien, et prétend avoir abattu le drone sur son territoire. Selon le commandement central des forces américaines, le drone a été abattu au-dessus du détroit d’Ormuz et n’a jamais pénétré l’espace iranien.

L’Iran assure avoir des « preuves irréfutables » d’une violation de son ciel

L’Iran dispose de preuves « irréfutables » montrant que le drone américain qu’il a abattu jeudi était entré dans son espace aérien, contrairement à ce qu’affirme Washington, indique vendredi un communiqué des Affaires étrangères à Téhéran.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ministre des Affaires étrangères adjoint Abbas Araghchi a « protesté énergiquement » par téléphone auprès de l’ambassadeur de Suisse à Téhéran (qui représente les intérêts américains) après cet incident et lui a dit qu' »il y avait des preuves ‘irréfutables’ de ce que le drone avait violé l’espace aérien iranien », indique le communiqué.

« Des débris du drone ont même été retrouvés dans les eaux territoriales de l’Iran », a déclaré M. Araghchi à son interlocuteur, Markus Leitner, au cours de « cet appel téléphonique d’urgence », selon le texte.

Le ministre des Affaires étrangères adjoint aurait affirmé que ce « n’est pas la première fois que les Américains » violent ainsi le territoire iranien, exhortant les forces américaines à respecter les frontières.

Le diplomate iranien a répété que l’Iran « ne cherche pas la guerre » et a mis en garde « les forces américaines contre toute mesure inconsidérée dans la région ».

Selon le communiqué, M. Leitner, qui s’est engagé à « transmettre immédiatement » le message iranien au gouvernement américain, a été « invité à se rendre vendredi matin au ministère des Affaires étrangères pour recevoir plus de détails sur l’incident »

Source : Levif.be

Crédits photo : Belga

Check Also

Des Sahraouis des camps de Lahmada-Tindouf ont observé un sit-in, devant le (HCR)

Pas moins de soixante sahraouis des camps de Lahmada-Tindouf ont observé, jeudi 13 juin, un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =