Home / E-Belgique / Une équipe de l’OTAN prend part à l’un des exercices cyber les plus difficiles au monde

Une équipe de l’OTAN prend part à l’un des exercices cyber les plus difficiles au monde

Une équipe d’une quarantaine d’experts en cybersécurité emmenées par l’Agence OTAN d’information et de communication participera cette semaine (du 9 au 12 avril) à l’édition 2019 de Locked Shields, le plus grand exercice de cyberdéfense en temps réel au monde.

L’équipe de l’OTAN, qui avait remporté la compétition en 2018, peut cette année compter sur la présence de dix volontaires supplémentaires venant de six pays membres : la Bulgarie, la Croatie, la Norvège, la Roumanie, la Slovénie et la Turquie.

Locked Shields 2019 rassemblera plus de 1 000 « stratèges » et spécialistes internationaux de la cyberdéfense. L’événement, organisé par le Centre d’excellence pour la cyberdéfense en coopération (Estonie), prend la forme d’un jeu dont les participants endossent divers rôles au sein d’équipes de réaction fictives, qui ont pour objectif d’évaluer une situation de crise, de maintenir des services en fonctionnement et de défendre des réseaux ciblés par les cyberattaques.

Cette année, le scénario de l’exercice verra la Bérylie, un pays fictif, subir – en pleine tenue d’élections nationales – une série de cyberattaques coordonnées visant ses infrastructures civiles. L’équipe de l’OTAN aura pour mission d’aider à circonscrire les dommages et à protéger les réseaux contre de nouvelles attaques. L’exercice se déroulera en laboratoire.

Les exercices de cyberdéfense tels que Locked Shields offrent aux experts de l’OTAN et des pays participants une occasion précieuse de s’entraîner à protéger leurs systèmes informatiques et leurs infrastructures critiques contre les cyberattaques de grande envergure. Ce type d’entraînements favorise en outre la compréhension mutuelle et la coopération entre experts et décideurs civils et militaires chargés de réagir aux cyberattaques.

OTAN

Check Also

OTAN : Le secrétaire général prononce un discours liminaire sur l’adaptation de l’OTAN aux cybermenaces

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a pris la parole, jeudi 23 mai 2019, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 22 =