Home / Afrique / Guinée-Conakry vers une année blanche: l’UFR dénonce l’indifférence des autorités

Guinée-Conakry vers une année blanche: l’UFR dénonce l’indifférence des autorités

La grève qui mine le secteur de l’éducation préoccupe plusieurs observateurs du pays, même dans les rangs de certains partis politiques. A l’UFR, pour Ibrahima Bangoura, l’un des vices-présidents, il faut éviter à tout prix une année blanche.

« Parce que, soutient-il, les syndicalistes sont en train de faire des efforts pour qu’il ait un début de négociation afin d’éviter l’année blanche. Cette année blanche sera dommageable dans le pays. Tout le monde a ses enfants à l’école. S’il y a une année blanche, cela veut dire que nous allons prendre le retard non seulement vis-à-vis de nous-mêmes, mais aussi de l’extérieur », alerte-t-il.

Selon lui, « ceux qui doivent passer le brevet d’étude du premier cycle ne le feraient pas cette année , même son de cloche pour les bacheliers et ceux qui sont même en Licence pour aller faire leurs masters à l’extérieur du pays ne le feront pas ».

Déplorant cette situation d’année blanche qui pointe à l’horizon , le député Ibrahima bangoura déclare que « si cette année blanche aura lieu, je ne souhaite pas, ce sera un grand retard. Car, le retard d’une année dans un pays, c’est un retard incroyable aux rythmes des changements que nous connaissons dans le monde d’aujourd’hui. Je pense que cela est intolérable. Il faut faire des efforts pour éviter une année blanche ».

Zeze Guilavogui

Check Also

Félix Tshisekedi de retour à Kinshasa après une longue tournée euro-américaine

Après plus de deux semaines d’absence au pays, Félix Tshisekedi a atterri ce dimanche matin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *