Home / Afrique / Guinée » Kaporo rails »: c’est des baraques qui ont été détruites

Guinée » Kaporo rails »: c’est des baraques qui ont été détruites

A l’occasion d’une conférence de presse tenue à Conakry, ce vendredi 1er mars 2019, par la Ministre de l’action sociale et de la promotion féminine par rapport à la célébration de la fête du 8 mars prochain la question de kapo-rails a été soulevé.

Répondant aux questions des journalistes , celle qui est chargée de prôner la solidarité humanitaire : » A Kaporo rails les femmes dorment à la belle étoile qu’est ce que nous faisons ? je vais vous dire tout simplement est-ce que la construction de ses maisons ont été autorisées ça c’est un cas, deuxièmement le gouvernement est en train de créer aujourd’hui des logements sociaux Dieu merci. Moi je loge par là-bas Conakry est une capitale. je pense que lorsque nous allons chez les autres c’est très bien loti. Je pense que nous devons aussi nous inscrire dans cette dynamique . Ce que j’ai vu ce ne sont pas des maisons, c’est des baraques qui ont été détruites. Le chemin que moi j’emprunte, les endroits qui ont été cassés par des machines se sont les baraques » a déclaré la ministre de l’action sociale.

Poursuivant son intervention la première responsable du ministère de l’action sociale, Mariam Sylla: » Je ne dis pas ce que vous êtes entrain de dire ce n’est pas la vérité. Mais quand ce lieu devient un nid de bandits ça aussi ce n’est pas une bonne chose. Parce qu’il y va dans la sécurité des personnes et de leurs bien, encore une fois nous sommes le ministère qui est chargé de la solidarité, j’ai de la peine. Mais comme on le dit la loi est dure mais il faut l’appliquer », a-t-elle souligné.
Parlant de l’égard des femmes elle est restée pathétique : » J’ai de la peine de voir les femmes dormirent à la belle étoile ainsi que les enfants. Mais je vais vous dire une chose Dieu merci nous sommes des africains particulièrement les Guinéens il y a toujours la famille élargie . Je ne sais pas si les paradigmes ont changés complètement. Mais, quand c’est comme ça, il y a toujours les familles d’accueils, il y a des frères c’est mon cousin sa maison est cassée qu’il vient de loger chez moi. C’est ce que je peux conseiller à nos familles pour accepter ceux qui n’ont de maison « , a-t-elle conclu.

Zeze Enema Guilavogui

Check Also

Guinée/Débat sur la nouvelle constitution en guinée :  Aliou Barry accuse Hadja Rabiatou Serah Diallo d’etre au côté du pouvoir  et non du droit

Aliou Barry activiste des droits de l’homme, expert spécialiste des questions de défense et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 8 =