Home / Afrique / Guinée : le téléphone tue une étudiante en licence 3

Guinée : le téléphone tue une étudiante en licence 3

Le téléphone est devenu un outil de travail et de communication indispensable dans ce monde du 21eme siecle , mais aussi à craindre.

Ce samedi 06 juillet 2019, dans la capitale de la république de Guinée Conakry, une jeune fille d’une vingtaine d’année émettant un appel avec son téléphone en charge est décédée.

Selon nos informations, la victime du nom de Mabinty Alseny Soumah fréquentait l’Université internationale de Conakry (UNIC) en liencey 3 Administration des Affaires.

Cette source révèle lorsque l’étudiante se couchait elle ne souffrait pas de maladie: « C’est pendant la nuit que Mabinty est descendue de son lit pour parler au téléphone. Lorsqu’elle parlait au téléphone, l’appareil était branché. C’est ainsi qu’elle a eu une crise. Elle saignait par le nez et les oreilles. On ne savait pas. C’est seulement à 6 heures du matin que sa maman l’a retrouvée couchée au sol », temoigne le père de l’étudiante.

Quand la famille se precitait de la transportée urgemment à l’hôpital est a tirée sa révérence au cours du chemin.

Zeze Enema Guilavogui

Check Also

Le Lesotho retire sa reconnaissance de la RASD

Le Lesotho a fait part le 4 octobre de son intention de soutenir “activement le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 5 =