Home / Europe / L’UE et l’Australie entament des négociations en vue d’un vaste accord commercial

L’UE et l’Australie entament des négociations en vue d’un vaste accord commercial

L’objectif des négociations est de supprimer les obstacles au commerce des marchandises et des services et de créer des débouchés pour les petites et grandes entreprises​

La commissaire chargée du commerce, Cecilia Malmström, ainsi que le premier ministre australien, Malcolm Turnbull, et le ministre du commerce australien, Steven Ciobo, ont officiellement lancé aujourd’hui des négociations en vue de la conclusion d’un accord commercial global et ambitieux entre l’Union européenne (UE) et l’Australie, dans la capitale australienne de Canberra.

L’objectif des négociations est de supprimer les obstacles au commerce des marchandises et des services, de créer des débouchés pour les petites et grandes entreprises ainsi que d’établir des règles ambitieuses conformes aux autres accords commerciaux de l’UE, et donc de contribuer à façonner le commerce mondial.

L’ouverture de négociations avec l’Australie fait partie du programme de l’UE en faveur d’un commerce ouvert et équitable. Elle fait suite à la conclusion des négociations avec le Japon l’année dernière et avec le Mexique ce printemps, ainsi qu’à l’entrée en vigueur de l’accord commercial UE-Canada en septembre de l’année dernière. Le futur accord entre l’UE et l’Australie consolidera davantage l’engagement de l’UE dans la région Asie-Pacifique.

À la suite de l’annonce faite aujourd’hui, le premier cycle officiel de négociations entre les équipes de négociateurs des deux parties se déroulera à Bruxelles du 2 au 6 juillet.

L’Australie est l’une des économies développées dont la croissance est la plus rapide. Elle a récemment négocié un accord global progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) avec dix autres pays de la région Pacifique. Le futur accord UE-Australie permettra aux entreprises européennes de concurrencer sur un pied d’égalité les entreprises des pays avec lesquels l’Australie a déjà conclu des accords commerciaux.

L’UE est déjà le deuxième partenaire commercial de l’Australie. Le commerce bilatéral de marchandises entre l’UE et l’Australie n’a cessé d’augmenter ces dernières années, pour atteindre près de 48 milliards d’euros l’année passée. Les secteurs qui constituent l’essentiel des exportations de l’UE vers l’Australie sont le matériel de transport, les machines et appareils, les produits chimiques, les denrées alimentaires et les services. Le commerce bilatéral des services s’élève à quelque 28 milliards d’euros. L’accord pourrait accroître les échanges de marchandises entre les deux partenaires de plus d’un tiers.

Après sa visite en Australie, la commissaire Malmström se rendra à Wellington, où elle lancera les négociations commerciales entre l’UE et la Nouvelle-Zélande dans le courant de la semaine.

Check Also

Charles Michel désigné président du Conseil européen

Le Premier ministre belge a été élu mardi soir par ses homologues européens pour présider …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 2 =