Home / Afrique / RDC: La CCT salue la mise en garde de paris et Luanda contre Joseph KABILA

RDC: La CCT salue la mise en garde de paris et Luanda contre Joseph KABILA

RDC : La CCT salue la mise en garde de Paris et Luanda contre Joseph KABILA .

A la CCT (Coalition des Congolais pour la Transition sans Kabila) nous saluons la visite et les discours conjoints des Président français Emmanuel MACRON et angolais, Joäo LAURENCO à Paris ce 28 mai 2018 sur l’incertitude et l’impasse politique artificiellement crées par des personnes hors mandat en République Démocratique du Congo, notre pays. Leur message, s’il est suivi de faits d’ici quelques petits mois dans notre pays la RDC en proie à une dictature féroce, illégitime et illégal, ce sera le début du vrai changement auquel s’attend, depuis plus de 17 ans le peuple congolais meurtri et sans espoir d’un lendemain économique, social et sécuritaire prometteur.

Au regard de ces mises en gardes publiques et courageuses, nous estimons que Si Monsieur Joseph KABILA a encore un minimum de respect et de considération pour ce pays qui lui a rendu riche au détriment du peuple congolais appauvri par son système de mégestion politique et économique, il doit rendre sa démission avant qu’il ne soit tard. En réalité Joseph Kabila doit savoir qu’il y a un temps pour tout. La Constitution qu’il a lui-même promulgué en 2006 a déterminé les règles du jeu.

Il semble être rattrapé par le temps qui est et reste l’ennemi du mensonge. Il doit s’y conformer et s’y soumettre sans tergiverser et sans manœuvres dilatoires. Le bilan de ses 17 ans de gestion de l’État sont catastrophiques. Maintenant, le peuple aspire au changement et tous les moyens qui seront employés seront légitimes et légaux au regard de la situation dramatique que traverse nos populations. Donc la France et l’Angola devraient demeurer dans leurs discours et ne pas céder aux intimidations de celles et ceux qui, atteints par l’ivresse de libéralités offertes par les postes indus, refusent de respecter la loi

La souveraineté de notre pays est souillée par le régime actuel. Nous avons le devoir et la mission de restituer aux congolaises et congolais leur identité et leur souveraineté confisquées par des personnes non qualifies.
C’est pourquoi nous nous réjouissons de cette position ferme de pays amis comme l’Angola et la France.

Quant à l’incursion brutale du Rwanda dans nos problèmes inter-congolais, à la Coalition CCT-DNT.SK nous estimons que l’actuel régime rwandais n’est pas innocent dans le marasme qui endeuille la RDC car il est impossible, voire difficile de régler un problème avec celui ou celle qui en est le géniteur. 

Nous n’avons pas peur d’assumer nos responsabilités dans le cadre d’une Transition de 3 ans après l’apogée d’un régime Kabila, rejeté par plus de 98% de nos compatriotes.

Nous allons engager notre pays dans une Transition de retour à la République et préparer les élections plurielles qui garantissent la chance à toutes les candidates et à tous les candidats et tous les candidats en lice.

M. Emery Damien Kalwira
Président de la Coalition des Congolais pour la Transition (CCT) et du Présidium du DNT.SK (Directoire national pour la transition sans Kabila).
E : contact@cctgovrdc.com

 

 

Check Also

Le Lesotho retire sa reconnaissance de la RASD

Le Lesotho a fait part le 4 octobre de son intention de soutenir “activement le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 25 =