dimanche , septembre 15 2019
Home / Afrique / RDC : Félix Tshisekedi au Japon… avec une large délégation

RDC : Félix Tshisekedi au Japon… avec une large délégation

Plus de 4.500 participants sont attendus lors du Ticad, le sommet Afrique-Japon, qui se tient à Yokohama du 27 au 30 août.

Parmi ces 4500 convives, des chefs d’États et de gouvernements, des représentants d’organisations internationales et régionales, des opérateurs du secteur privé, des acteurs des sociétés civiles africaines et nippones… sans oublier 200 Congolais dans la suite de Félix Tshisekedi.

Objectif de ce conférence internationale sur le développement de l’Afrique : discuter de l’émergence du continent comme la nouvelle frontière de la croissance japonaise et mondiale au XXIe siècle.

La TICAD est organisée à l’initiative du gouvernement Japonais conjointement avec les Nations unies, le Programme des Nations unies pour le développement, la Commission de l’Union africaine et la Banque mondiale.

En tant que pays hôte de la TICAD VII, le Japon soutiendra de manière proactive les efforts de l’Afrique tournés vers  son développement à travers la collaboration entre les secteurs public et privé du Japon.

L’Afrique est le continent qui a le plus souffert des pandémies. Il appartient aux dirigeants et aux forces vives du continent de relever ces défis majeurs en vue d’atteindre les objectifs de développement durable avec l’appui du Japon et d’autres partenaires au développement, aussi bien bilatéraux que multilatéraux. C’était d’ailleurs tout le sens de la « Déclaration de Nairobi », adoptée par les intervenants de la TICAD 6 en 2016.

Cette prise de position commune avait mis en évidence une corrélation étroite entre la promotion de systèmes résilients de santé et la qualité de vie des populations africaines. Un domaine prioritaire qui était à l’ordre du jour de la réunion des hauts fonctionnaires de la TICAD VII que la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, a abrité en juin dernier.

Source : Afrique la libre

Check Also

Hausse du prix des produits pétroliers en Guinée : le PADES qualifie d’arguments fallacieux

L’augmentation du prix des produits pétroliers qui est passé de 9500  à 10.000 fg, cette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 30 =