Home / Maghreb / Le roi du Maroc gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée pour « avortement illégal »

Le roi du Maroc gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée pour « avortement illégal »

La journaliste avait été condamnée fin septembre à un an de prison ferme par le tribunal de Rabat, une affaire qui a suscité l’indignation dans le royaume et à l’étranger.

Le roi du Maroc a gracié la journaliste Hajar Raissouni, récemment condamnée à un an de prison pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage », selon un communiqué officiel diffusé mercredi 16 octobre.

La jeune femme de 28 ans sera libérée « dans les prochaines heures », en même temps que son fiancé et que le gynécologue, l’anesthésiste et la secrétaire médicale qui avaient été condamnés avec elle, a indiqué une source gouvernementale à l’Agence France-presse.

La journaliste avait été condamnée fin septembre à un an de prison ferme pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage » par le tribunal de Rabat, une affaire qui a suscité l’indignation dans le royaume et à l’étranger.

Le Monde Afrique

Check Also

Assassinat de deux Scandinaves au Maroc: la peine de mort requise contre trois accusés

  L’accusation a requis jeudi la peine capitale contre trois des 24 accusés jugés par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *